Détecteur de fumée, ce qu’il faut savoir

Qu’est-ce que c’est un détecteur de fumée ?

Un détecteur de fumée est un dispositif électronique de protection contre les incendies qui détecte automatiquement la présence de fumée, comme une indication clé d’incendie, et émet un avertissement aux occupants du bâtiment. Les détecteurs de fumée commerciaux et industriels émettent un signal vers un panneau de commande d’alarme incendie dans le cadre du système d’alarme incendie central d’un bâtiment.

Le détecteur de fumée est-i obligatoire en France ?

Comme vous le savez, le détecteur de fumée est obligatoire depuis le 08 mars 2015, en fait il est destiné à alerter les personnes qui habitent une maison si un incendie se déclenche la nuit, les détecteurs de fumée doivent être parfaitement fiables.  Il doit être choisi avec soin, selon l’usage et la configuration de l’habitation, afin de garantir la sécurité de tous les habitants de la maison, et cette installation doit être signalée à l’assurance.

Pour avoir plus d’informations, vous pouvez contacter un electricen Paris 20.

Les différents types de détecteurs de fumée

En effet, il existe plusieurs types de détecteurs de fumée qui sont faciles à installer dans la maison, les seuls qui sont autorisés en France sont des détecteurs de fumée optiques et ils contiennent une chambre optique qui est composée de deux éléments, une LED émettrice de lumière et un récepteur qui consiste en une cellule photoélectrique. On trouve plusieurs types de détecteurs, comme :

Les détecteurs de monoxyde de carbone 

Il s’agit d’un gaz toxique qui se forme lors de combustions dites incomplètes, dans des appareils électroménagers vétustes et/ou mal entretenus peut être mortel en cas de forte concentration ou de respiration prolongée, il également des maux de tête et des céphalées, des nausées et des pertes de connaissance pouvant aller jusqu’à l’asphyxie.

La composition de détecteur de monoxyde de carbone

Ce détecteur est sous forme de boîtier équipé d’un écran, d’un ou de plusieurs voyants lumineux et d’un bouton de test permanent qui vous permet de vérifier régulièrement son état de fonctionnement. Son rôle consiste à analyser l’air ambiant, à l’aide de ce boitier, et il émet très rapidement une sonnerie pour alerter les habitants lorsqu’il détecte une trop forte concentration de monoxyde de carbone dans l’air.

Les caractéristiques de détecteur de monoxyde de carbone

Ce qui différencie ce détecteur des autres détecteurs aussi, c’est que sa sonnerie est différente la plupart du temps de celle d’un simple détecteur de fumée pour vous permettre de bien faire la différence entre les deux dispositifs. Ainsi, il est installé à proximité des chambres et à 1,50 m du sol.

Les détecteurs de gaz

Les détecteurs de gaz sont équipés d’un capteur catalytique qui détectent les fuites de gaz dans l’habitation et produit de ce fait, une réaction chimique, une alarme se déclenche pour prévenir les habitants, ce qui est spécial à propos de ce détecteur c’est qu’il réagit très rapidement et au début d’une fuite de gaz afin d’éviter des explosions ou des intoxications.

Ainsi, ces détecteurs de gaz préviennent et réagissent aux fuites de méthane, de butane et de propane, c’est la raison pour laquelle il faut faire attention car certains modèles ne peuvent détecter qu’un seul type de gaz, alors que d’autres peuvent en détecter plusieurs.

Ou installer un détecteur de fumée ?

Quant à l’emplacement, il est conseillé d’en prévoir plusieurs si la surface dépasse 80 m², à raison d’un par secteur de 80 m² et si le logement a plusieurs niveaux, il est recommandé d’en installer un par étage.

La cuisine, le garage, sont des lieux où on trouve régulièrement de la fumée ou de la poussière, le détecteur de chaleur peut remplacer le détecteur de fumée et il se déclenche lorsque la température dépasse les 52 °C.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *