Profitez de votre jeunesse pour vous lancer dans la bourse

N’ayez plus peur des investissements en bourse ! Ils peuvent vous assurer un meilleur avenir financier. Ils reviennent d’ailleurs dans la tendance et s’adressent particulièrement aux jeunes qui ont besoin de diversifier davantage leur placement. En choisissant bien vos prestataires et vos supports d’investissement, vous n’allez pas devoir payer énormément ou occupez trop de temps dans vos portefeuilles d’actions. Voici d’ailleurs quelques idées de transactions à tenter.

Tester les organismes de placement collectif ou OPC

Pour les jeunes, avec peu d’expérience dans la bourse, on évitera les placements trop à risque et qui nécessitent du temps de gestion. On peut préconiser par exemple les OPC ou Organismes de Placements collectifs. Ils sont aussi très à la mode depuis quelques années. D’ailleurs, ils ne séduisent pas que les trentenaires, mais tous les profils d’investisseurs. Voir ici le dossier complet https://www.epargnant30.fr/opc/
Mais comment ça marche ? Le principe est simple : vous allez acheter des parts dans une entreprise d’investissements. À savoir que les OPC peuvent se diversifier en plusieurs types. Il y a les organismes d’actions, d’obligations, etc. On vous recommande notamment les OPC avec une mode de gestion dynamique et en euros pour garantir la réussite de votre placement et faciliter l’administration de votre portefeuille.
Il s’agit d’un placement sur le long terme avec un rendement moyen qui peut atteindre les 12% selon le marché. Aussi, vous ne devez pas prendre à la légère le choix de votre support financier. Des experts peuvent vous aider en ce sens.

Épargner pour la retraite dès votre jeune âge

Il ne faut pas non plus trop attendre pour se lancer dans le PER ou les Plans d’Epargne Retraite. Plus vous économisez, plus vous toucherez de pensions quand vous partirez. Et il est possible de réaliser un PER sur comptes-titres pour augmenter vos gains et vos chances de réussite.
Il est possible, grâce à la nouvelle loi PACTE, de souscrire à un Plan d’Epargne Retraite individuel. C’est-à-dire qu’un intéressement à la participation d’un employeur n’est plus exigé. L’ouverture d’un tel compte est à la portée de tout le monde : pourvoyeur d’emploi, chômeur, prestataires indépendants, etc. Il y a notamment plusieurs manières de renflouer votre caisse. Ce peut être via les revenus de vos comptes titres ou autres placements. Ce peut être également par virement à partir de la liquidation de vos autres investissements. Mais le mieux reste de faire des participations volontaires qui vous ouvrent d’ailleurs la porte à des avantages fiscaux intéressants. Les autorités françaises mettent désormais tout en œuvre afin d’inciter les particuliers à se lancer dans ce genre de transaction.

Les actions à gestion passive ou ETF

Envie d’un placement sur le long terme en bourse ? C’est possible avec ETF. Sur ce marché notamment, les investissements de ce genre sont prisés pour leur risque mutualisé et leur gain qui peuvent atteindre les 4,5% à l’année en moyenne.
Mais qu’est-ce qu’une ETF exactement ? Il s’agit d’un fonds d’investissement qui est fait à son tour d’actions de plusieurs entreprises. Il suffit de quelques centaines d’euros pour vous lancer. Et l’avantage est que c’est une transaction assez pratique. Vous n’avez pas besoin d’entretenir plus que de raison votre portefeuille d’action. Vous y consacrer quelques minutes sur 30 jours : c’est amplement suffisant.
Sur le marché de la bourse, les ETF se déclinent désormais en plusieurs sortes. Afin de garantir la réussite de votre placement, vous devez bien évidemment choisir le bon. En la matière les courtiers professionnels peuvent vous aider. Certes, il s’agit d’une transaction à gestion passive, mais pour avoir une certaine quiétude d’esprit, il convient tout de même de placer votre argent dans le meilleur fonds d’investissement. Ce dernier peut changer d’une saison à une autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *